Comprendre les transformations économiques actuelles

Transformation digitale

En période de crise, les entreprises se retrouvent souvent démunies car les outils habituels ne fonctionnent plus. L’information va plus vite et n’est plus filtrée. Une banale erreur en interne peut vite se transformer en buzz négatif sur le web et avoir des conséquences dramatiques en termes de vente. Les clients habituels deviennent plus exigeants. Les démarches de vente sont parfois dépassées.

Premier réflexe pour la plupart des entreprises : réduire les coûts, et pressuriser ses collaborateurs. Mais que ce passe-t-il quand on a fini de presser le citron ?

Avant de se retrouver dans une voie sans issue, des solutions existent qui permettent aux entreprises de toutes tailles et de tous secteurs d’activité, de rebondir et de s’engager de nouveau dans une dynamique positive et rentable. Pour cela il est indispensable de transiter par 3 phases essentielles:

1- La prise de recul :

A être toujours la tête dans le guidon on devient aveugle ou au mieux myope. La prise de recul permet d’avoir une vision élargie de la situation et de chercher et surtout trouver des solutions innovantes et adaptées. Il faut pour cela savoir prendre le temps nécessaire, et s’entourer des personnes qui composent l’entreprise qui ont toutes un regard constructif car elles recherchent toutes le développement de la structure qui les emploient.

2- L’intégration de l’ensemble des parties prenantes de l’entreprise

Economie collaborative, management horizontal, travail collaboratif. Le partage est aujourd’hui partout. Mais que cache-t-il réellement? Le collaboratif est-il vraiment la solution à la crise économique que nous traversons?

Prenons une entreprise comme Airbus dont les bons de commandes sont pleins jusqu’en 2020, malgré une forte concurrence. Airbus a aujourd’hui une longueur d’avance face à son concurrent américain Boeing. Cet avantage tient grâce à la mise en place d’une démarche collaborative avec ses sous traitants, qui ne sont plus vus comme des exécutants mais des forces d’innovation (technologie, matériaux, etc.). Résultat les avions d’Airbus ont gagné en légèreté, en économie d’énergie et en ergonomie pour l’ensemble des passagers.

Cet exemple collaboratif fonctionne pour toutes les entreprises.

3- L’accompagnement au changement

L’innovation collaborative touche les techniques mais aussi le marketing et le management, pour un objectif final identique qui est d’augmenter les ventes.

En interne, le changement doit être initié par les chefs d’entreprise et portés par l’ensemble des salariés. L’entreprise ne doit plus être perçue comme un bloc identitaire qui avance au mépris du personnel. Le salarié est le 1er ambassadeur de l’entreprise, et en tant que tel il est le 1er à être à même de proposer des solutions nouvelles, innovantes, différentes pour faire face au changement de consommation dans nos sociétés.

Ces 3 leviers-clés de performance et de motivation nécessite une nouvelle forme d’accompagnement hybride dans l’entreprise, entre le consulting classique et le chef de projet interne. Il est donc tout à faite pertinent de créer une nouvelle forme d’accompagnement à la Performance qui intègres ces trois leviers de performance et dont la rémunération est liée aux gains supplémentaires de performance ainsi générés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*